Le traitement des déchets industriels est une problématique qui se pose avec acuité un peu partout dans le monde, surtout dans les pays les plus industrialisés. À la production toujours plus forte de déchets par les usines, des alternatives doivent être trouvées pour gérer au mieux le problème. C’est ainsi que Chimirec s’est spécialisée dans la collecte et le traitement des déchets périlleux ou non. Voulez-vous en savoir plus ? Lisez cet article !

Objectifs de Chimirec

Chimirec est une société familiale existant depuis six décennies. Elle est implantée dans plusieurs villes françaises telles que Seine-Saint-Denis, Mayenne, Vaucluse, mais aussi dans d’autres villes à l’international. La société est l’une des rares dans son secteur d’activités dont les méthodes de collecte et de traitement des déchets sont respectueuses des règles de protection environnementale. Elle apporte aux problèmes liés à la gestion des déchets des entreprises partenaires des solutions qui tiennent compte tant des défis économiques des entreprises que des défis écologiques.

Chimirec réactualise continûment ses techniques de traitement afin de limiter au maximum l’impact sur l’environnement. Elle accompagne les sociétés sollicitant ses services dans l’amenuisement de la nocivité et de la quantité des déchets produits. Elle joue aussi un rôle dans le choix des filières de traitement durable et convenable aux déchets. Elle valorise ces derniers en tenant compte du cours du plomb et d’autres métaux, en fabriquant de nouveaux objets… Toutes ses actions concourent à l’engagement pour une économie verte et sensible à l’environnement.

Les déchets traités

Comme sus évoqué, Chimirec s’occupe de tous types de déchets. Elle est experte en recyclage plastique, véritable préoccupation environnementale, en curage, etc. Elle collecte et traite les déchets industriels non-dangereux comme le textile, le cuir, les chutes, les rebuts, le verre, les métaux, les purges, le bois, les palettes, les caisses, les bidons et pleins d’autres. Elle assure également le recyclage et le traitement des déchets de haute dangerosité tels que les batteries en plomb, l’amiante, du carburant usagé, les condensateurs souillés par le PCB, les déchets d’imprimerie, les diluants de peinture, les filtres à huile, les piles, les accumulateurs, les solvants, etc.

Pour ces déchets reconnus pour leur forte nocivité, Chimirec adopte des recettes de gestion adaptées à leur degré de toxicité. Par exemple, pour les batteries, la société sépare d’abord le contenu d’acide de celui de plomb. Ensuite, elle fond le plomb qui sera affiné, recyclé et utilisé dans la fabrication d’objets constitués en matière plastique tandis que l’acide sera traité par neutralisation dans des structures spécialisées. Quant au carburant usagé, elle recommande formellement aux entreprises partenaires de le conserver dans des fûts étanches et éloigné de toute source de chaleur. Ce carburant usagé est ensuite collecté par la société pour une valorisation énergétique.

Collecte et traitement des déchets

La collecte et le traitement s’effectuent suivant un processus rigoureux et écologique. Chimirec réalise un tri sélectif d’abord au moment de la collecte chez le client, ensuite un tri plus pointu et sévère au niveau de la société et enfin un dernier tri au moment de la valorisation des déchets. Aussi, au moment de la collecte, un bordereau est affecté aux déchets afin de garantir leur traçabilité et aussi la preuve de leur élimination. La collecte est enfin faite dans des contenants respectant la réglementation en vigueur. La société utilise des contenants tels que les bacs, les fûts, des cuves et des bennes.

Biologiquement, l’organisme humain est constitué de plusieurs cellules. Considérées comme étant les unités les plus petites de tous les êtres vivants, les cellules sont indispensables pour le fonctionnement de notre organisme. Nous notons des cellules eucaryotes comme celles procaryotes. Que devez-vous savoir de celles nommées eucaryotes ? Quelle nuance faut-il faire entre elles et les cellules procaryotes ? Et du point de vue structurel, que peut-on dire d’elles ? Retrouvez donc à travers cet article tous les détails concernant la cellule eucaryote.

Qu’est-ce qu’une cellule eucaryote ?

Un eucaryote est une cellule humaine, animale ou végétale qui possède un seul noyau et des organites délimités par des membranes cellulaires. Pour reconnaître facilement les cellules eucaryotes, l’accent est mis particulièrement sur leur noyau unique et plus volumineux entouré par deux membranes appelées enveloppes nucléaires. Dans le noyau, il se passe deux mécanismes cellulaires à savoir : la réplication et la transpiration des molécules d’ADN. Il faudra bien observer l’intérieur du cytoplasme de la cellule proprement dite pour constater le troisième phénomène biologique dénommé ici la traduction.

Une des caractéristiques de la cellule eucaryote est qu’elle dispose de la quasi-totalité de sa molécule d’ADN dans le noyau cellulaire. Et la fine partie restante est localisée dans les mitochondries et les chloroplastes. Ces derniers portent le stroma qui joue le rôle de conversion de l’énergie en glucide utilisable par l’organisme. Il est à noter également que pour les eucaryotes nous observons des histones (protéines servant de supports sur les lesquels se trouvent enroulées les molécules d’ADN). Par ailleurs, il est important que vous preniez connaissance de la structure ou des différentes parties d’une cellule eucaryote afin de pouvoir établir la différence qu’elle présente avec la cellule procaryote.

La structure de la cellule eucaryote

Du point de vue structurel, une cellule eucaryote est constituée d’un noyau. Dans celui-ci, vous retrouverez les molécules d’ADN chacune porteuse des informations génétiques. Dans la cellule eucaryote, vous retrouverez aussi une portion comprise entre la membrane plasmique et le noyau appelée cytoplasme. Au sein de cette même cellule eucaryote, on remarque une membrane appelée membrane plasmique.

La différence entre les eucaryotes et les procaryotes

Retenez d’abord que les procaryotes sont des êtres unicellulaires dépourvus de noyau et entourés d’une membrane. Ils se retrouvent avant le noyau, et ne possèdent pas des organites cellulaires tels les plates, les mitochondries, l’appareil de Golgi, etc. Tout ceci entouré d’une double membrane. C’est donc cette présence de deux membranes qui fait que les mitochondries, les chloroplastes ainsi que le noyau sont considérés comme des organismes procaryotes ayant intégré d’autres afin de former un mélange homogène. Au niveau des procaryotes, la reproduction est asexuée, les organismes se reproduisent par division cellulaire.

En revanche, les eucaryotes quant à eux possèdent des noyaux. Ceux-ci sont constitués des organismes dont le matériel génétique est formé de plastes, de mitochondries, de l’appareil de Golgi, d’une double membrane. Pour les organismes eucaryotes, la reproduction existe, et ils peuvent donc se multiplier.

Le pneu peut se classer aisément dans la liste des produits utilitaires. Mais, il a un gros défaut : une fois utilisé, rien ne semble pouvoir le dégrader. Que faire des pneus usagés ? Dans cet article, nous vous présentons la structure par excellence qui répond à vos interrogations : Aliapur.

Aliapur, c’est quoi?

Le décret français n° 2015-1003 de 2002 du code de l’environnement stipule que “tout pneu neuf vendu en France doit être valorisé en fin de vie. Ce sont les professionnels mettant ces pneus neufs sur le marché français qui doivent assumer financièrement la prise en charge et le traitement de leurs pneus une fois en fin de vie.”. C’est dans l’optique de répondre favorablement à ce décret que les grands fabricants de pneus (Continental, Michelin, Bridgestones, Dunlop Goodyear, Pirelli, Kléber) ont fondé Aliapur. Il s’agit d’un organisme chargé de la collecte et du traitement des pneus usagés. Fonctionnant comme un éco-organisme, il est l’acteur de référence dans la collecte, le tri et le recyclage des pneus usagés.

Aliapur : missions et objectifs

La mission première d’Aliapur est de limiter l’impact nocif des pneus usagés et de favoriser leur revalorisation. La structure s’engage donc à assurer le traitement de ces derniers par ses propres moyens. Ainsi, elle investit une énorme partie de son budget dans la recherche industrielle et le soutien des projets innovants autour du recyclage des pneus usagés. Aliapur se charge donc pour vous de répondre à l’obligation réglementaire française sur le pneu. Elle le fait moyennant une éco-contribution. Estimant que sa mission relève de l’intérêt global, elle se donne pour objectifs de :

  • supprimer le stockage de pneus usagés non réutilisables
  • récolter les « déchets » pneumatiques auprès des distributeurs et des détenteurs
  • trier les pneus ainsi récupérées sur les sites de collecteurs agréés
  • planifier leur valorisation sur des sites de transformation adéquats et
  • encadrer la valorisation auprès d’entreprises spécialisées.

Que deviennent les pneus récupérés par Aliapur ?

Afin d’atteindre ses objectifs, Aliapur utilise différents méthodes de recyclage.

  • La première est la réutilisation : les pneus de poids lourds peuvent être rechapé c’est-à-dire resservir après remplacement de leur bande de roulement.
  • La valorisation de la matière qui sépare les trois éléments constitutifs du pneu (le caoutchouc, l’acier et le textile) pour leur recyclage.
  • La valorisation énergétique des pneus usagés qui consiste à utiliser des pneus entiers ou broyés en remplacement du charbon dans des cimenteries. Cette voie de valorisation se développe essentiellement dans les unités de chauffage urbain ou de chaufferie industrielle.
  • L’acier est envoyé en aciéries pour être réutilisé.
  • Le caoutchouc réduit en granulats sert à fabriquer les sous-couches d’amortissement des terrains synthétiques, des pistes d’athlétisme ou encore des terrains de jeux pour enfants.
  • Des pneus entiers peuvent également servir dans le secteur des travaux publics, pour édifier des murs de soutènement ou encore des digues de protection contre la montée des eaux.

Même après usure, la matière principale d’un pneu conserve l’essentiel de ses propriétés physiques. Le pneu usagé possède donc l’élasticité, une grande concentration en carbone, son pouvoir calorifique et son pouvoir drainant, entre autres. Aliapur offre donc une seconde vie aux pneus usagés en faisant d’eux des pneus réchappés ou les utilisant dans d’autres secteurs. Le recyclage des pneus par cet éco-organisme se fait à des tarifs abordables pour les citoyens.

Vous vous rendez dans un laboratoire de chimie par exemple et vous vous amusez à déterminer les odeurs des liquides qui y sont. Si vous sentez une odeur âcre et fortement vinaigrée qui se dégage d’un liquide incolore, sachez que vous êtes devant l’acide acétique. C’est un liquide dont l’utilisation se retrouve dans plusieurs secteurs. Cependant, il peut être dangereux pour l’environnement. Cet article vous en parle !

Description de l’acide acétique

L’acide acétique encore appelé acide éthanoïque, acide acétique glacial, acide éthylique ou acide méthane carboxylique est un composé chimique qui se mélange à l’eau, l’alcool, l’acétone, le benzène, le glycérol, l’éther et bien d’autres éléments. C’est un liquide incolore et inflammable. Il a une odeur piquante et pénétrante.

Les usages de l’acide acétique

L’acide acétique est un réactif très utilisé dans l’industrie et les laboratoires. Il est utilisé comme solvant : miscible à l’eau et à divers composants comme l’éthanol et le glycérol. C’est un bon solvant des gommes, des résines, du phosphore, du soufre… Il permet la fabrication de produits pharmaceutiques, de colorants, d’insecticides et de produits photographiques. Il est utilisé dans l’industrie alimentaire pour la production de vinaigre de fruits et d’additifs alimentaires.

Il intervient aussi dans l’industrie du textile. C’est un composant d’agent de nettoyage pour la fabrication des semi-conducteurs. Il s’agit également d’un coagulant du latex naturel mais aussi un élément bactériostatique dans le secteur médical et vétérinaire. L’acide éthanoïque est un composant des plastiques comme le polytéréphtalate d’éthylène (PET) ou de l’acétate de cellulose utile pour la production des peintures et adhésifs. Il est aussi utilisé comme fongicide et aussi dans la parfumerie…

Acide acétique : des risques pour la santé ou l’environnement ?

L’acide acétique est corrosif et ses vapeurs sont irritantes pour le nez et les yeux. Il est absorbé par les voies respiratoires et digestives. Il est presque complètement métabolisé au niveau cellulaire. Il est très corrosif vis-à-vis des tissus organiques et vivants. Il peut causer des brûlures ainsi que des dommages permanents à la bouche, au nez, à la gorge et aux poumons. Ils attaquent aussi la plupart des métaux usuels avec un dégagement d’hydrogène, ainsi que certains revêtements, le caoutchouc et les matières plastiques.

À certaines doses, son caractère irritant en fait un promoteur tumoral de tumeurs bénignes et malignes, surtout quand il est exposé sur une longue durée avec un agent cancérogène (gaz d’échappements des moteurs diesel, brouillards d’acides, gaz moutarde, huiles minérales non traitées, arsenic, poussière de cuir, amiante sous toutes ses formules). Son caractère inflammable pose aussi problème. Ces vapeurs peuvent former des mélanges explosifs avec l’air dans des concentrations données. Donc l’attention et le respect strict des normes sont exigés en cas de manipulation de ce composé.

Notons quand même que composé chimique n’a pas encore été jugé cancérogène ou dangereux pour l’environnement. Plusieurs études ont été menées dans ce sens sans pour autant établir de liens directs entre certains problèmes environnementaux et l’acide acétique. Toutefois, il est indispensable de prendre toutes les précautions pour éviter d’être exposé à cette substance.

Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!

Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!