DASTRI et ses boîtes de collecte de déchets sanitaires

La protection de l’environnement, est un impératif qui nous incombe à tous. Nous n’avons pas le droit de léguer à nos enfants, un environnement dans lequel ils auront du mal à vivre. Les différents États et les structures privés, conscients de cela, ont créé dans les pays, des éco-organismes qui ont la charge de lutter d’une manière ou d’une autre, contre les différentes pollutions. En France, il existe de nombreux éco-organismes. Celui qui nous intéresse dans cet article, est dastri. Nous vous présentons donc cet éco-organisme, dans les lignes qui vont suivre.

Que savoir sur DASTRI ?

Comme nous l’avons déjà précisé, DASTRI est un éco-organisme. Il a la charge de collecter et de traiter les Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux et assimilés (DASRI). Cette entreprise a reçu son premier agrément le 30 décembre 2012, en tant qu’association à but non lucratif. Elle est actuellement dirigée par Matthieu Guery et a son siège à Paris, en France. Elle touche deux types de cibles : les personnes qui utilisent les self-tests pour le diagnostic des maladies considérées comme transmissibles et infectieuses et les personnes qui sont en auto-traitement. Le premier agrément de DASTRI a expiré en 2016. Au regard de sa mission importante, l’éco-organisme a reçu un autre agrément de 6 ans, à compter de 2017. Le financement de DASTRI provient des géants de la santé, à savoir les entreprises du médicament, les industriels de la santé, les fabricants des appareils médicaux. Aujourd’hui, les missions de DASTRI concernent principalement le domaine de la santé. Mais, l’entreprise a pour perspective d’étendre ses activités dans d’autres domaines.

Quelles sont les missions de DASTRI ?

L’objectif principal de DASTRI, est de faire en sorte que les déchets médicaux ne soient plus dans l’environnement. De ce fait, il prend en charge la collecte des déchets qui peuvent couper, perforer et des déchets tranchants (aiguilles, cathéters, auto-piqueurs, lancettes, etc.). Pour atteindre cet objectif, trois missions sont assignées à DASTRI. La première est de demander et de superviser la fabrication des boîtes à aiguilles DASTRI. Les boîtes à aiguille ou DAA, sont des boîtes vertes qui ont des couvercles de couleur jaune. Elles permettent le stockage des déchets utilisés par les patients, lors des auto-tests. C’est bien évidemment à DASTRI, de faire la distribution de ces boîtes. La seconde mission qui incombe à DASTRI, est la collecte et le traitement des BAA contenant les déchets. Le traitement consiste généralement à l’élimination. Enfin, la dernière mission de l’éco-organisme est d’éveiller la conscience des acteurs de la santé sur l’importance des boîtes à aiguilles. En plus, DASTRI doit faire un compte rendu régulier aux autorités.

Comment fonctionnent les boîtes à aiguille ?

Déjà, il vous faut savoir que les boîtes à aiguilles sont gratuites et vous pouvez les avoir dans les centres hospitaliers et les pharmacies, sur toute l’étendue du territoire français. Il vous suffira de présenter une ordonnance qui atteste que vous faites partie des personnes cibles de DASTRI. Depuis le mois de mai, de 2013 à aujourd’hui, plus de huit millions de BAA ont été distribuées. Et comme dastri fait aussi de la sensibilisation, des messages sur l’importance des boîtes, y sont intégrés. Lorsque vous avez fini d’utiliser les BAA, vous les fermez hermétiquement et vous pouvez les rapporter dans un des 14 633 points de collecte présents en France. Dans les points de collecte, il y a des pharmacies, les hôpitaux, les associations, les EHPAD et les déchetteries. Selon l’agrément, au moins 80 % des boîtes distribuées doivent être collectées au plus tard le 31 décembre 2022.