Eurovignette, le droit d’usage des poids lourds

Du fait qu’ils dégradent le plus les réseaux routiers, les poids lourds sont généralement assujettis à une taxe particulière. L’objectif de cette dernière est de contribuer dans des proportions égales à l’entretien des réseaux routiers. Dans certains pays européens, l’Eurovignette se substitue à cette taxe. Qu’est-ce que c’est ? Cet article vous donne des réponses.

Les poids lourds

Par définition, un poids lourd est un véhicule routier dont le poids excède 3 500 kilogrammes, soit 3,5 tonnes de PTAC (Poids Total Autorisé en Charge). Ce type de véhicule est généralement affecté au transport de personne ou au transport de marchandises. Toutefois, en France, il est imposé une limitation du poids du véhicule par la loi. Le PTAC du poids lourd varie donc selon le nombre d’essieux. Le véhicule possédant 2 essieux est limité à 19 tonnes pendant que celui à 3 essieux l’est à 26 tonnes. Les véhicules isolés sont aussi sujets à cette limitation ; ce sont les véhicules qui disposent de 4 essieux au minimum. Leur PTAC maximal est limité à 32 tonnes. Pour le véhicule articulé constitué d’une semi-remorque attelé à un tracteur routier ou d’une remorque à un porteur, le PTAC est tout autre. Il est limité à 40 tonnes pour le véhicule à 5 essieux et plus et 38 tonnes pour celui possédant 4 essieux.

L’Eurovignette

L’Eurovignette est une forme de taxe donnant accès aux autoroutes et voies rapides des pays qui l’exigent : Pays-Bas, Danemark, Luxembourg et Suède. Elle est mise à disposition de tous les utilisateurs. Sont très concernés, les transporteurs de marchandise par réseau routier dont les véhicules ont un PTAC supérieur ou égal à 12 tonnes. Le propriétaire du poids lourd est tenu de s’acquitter d’un droit d’usage pour que son véhicule roule sur des routes dédiées. Ces routes sont désignées par chacun des États associés. L’Eurovignette est reconnue simultanément sur chacun de leurs territoires. Alors, le véhicule même si elle doit traverser plusieurs pays, n’en utilisera qu’une.

Depuis Avril 2016, la Belgique ne prélève plus l’Eurovignette sur son territoire. Cela implique que les poids lourds belges doivent payer l’Eurovignette pour traverser le Luxembourg, le Danemark, la Suède et les Pays-Bas. Tout véhicule qui s’est acquitté de cette taxe est enregistré automatiquement dans la base de données des États membres de l’Accord Eurovignette. Le coût de l’Eurovignette varie généralement selon le nombre d’essieux d’un véhicule ou de l’ensemble des véhicules couplés. Le droit d’usage peut être acquitté pour la journée, la semaine, le mois ou l’année.

Comment acquérir l’Eurovignette ?

Pour acquérir une Eurovignette, le propriétaire de poids lourd peut aller vers un des points de vente (PoS). Il peut aller sur le site www.ages.de/en/eurovignette-points-of-sale.html pour avoir la liste des points de vente PoS de sa région. Il est aussi mis à la disposition des transporteurs, un portail internet officiel d’enregistrement de l’Eurovignette.  Là-dessus, ils peuvent utiliser les cartes carburants et cartes de flotte : euroShell, Esso, Eurowag, LogPay, Multi Service Toll, TSI Globa Star, UTA, Ressa, Statoil, OMV, DKV, PLOSE, TOTAL, ENI/Agip, eurotoll sas, EUROTRAFIC. Les cartes de crédit VISA et Mastercard sont également utilisables.