Faire des économies d’énergie avec la pompe à chaleur

L’installation d’une pompe à chaleur permet de réaliser une importante économie d’énergie. Grâce à cet équipement de chauffage, vous pourrez en effet faire jusqu’à 75 % d’économies sur votre facture de chauffage. Il permet la production de chaleur à partir des calories contenues dans l’air. C’est pourquoi l’État français a mis en place des aides financières au profit des ménages afin d’encourager les travaux de rénovation énergétique des logements. Découvrez les aides que vous pouvez obtenir pour une pompe à chaleur.

Faire installer une pompe à chaleur pour bénéficier des aides MaPrimeRenov’

Parmi les aides de l’état pour la pompe à chaleur, on retrouve Maprimerenov’. Cette subvention est versée par l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH). Elle est en effet à la fusion de l’ancien Crédit d’Impôt à la Transition Énergétique (CITE) et l’aide « Habiter Mieux Agilité ». Pour bénéficier de ce financement pour une pompe à chaleur, vous devez remplir certains critères relatifs à votre situation et votre logement. Si vous prétendez à cette subvention de l’État, vous devez être propriétaire bailleur, propriétaire occupant d’un logement ou copropriétaire.

Il doit s’agir d’un logement construit depuis plus de 2 ans à la date de début des travaux en France métropolitaine ou en Outre-mer. Tout personne qui prétend à MaprimeRenov’ doit également occuper le logement (maison ou appartement) en tant que résidence principale. Cette aide financière ne vise pas les résidences secondaires. Il doit s’agir de l’installation d’une pompe à chaleur de type air/eau ou une pompe géothermique. La pose d’une pompe à chaleur air/air n’est donc pas éligible à maprimerenov. Les travaux d’installation de la pompe à chaleur doivent être également confiés à un professionnel certifié RGE (reconnu garant de l’environnement).

Faire réaliser la pose d’une pompe à chaleur pour être bénéficiaire de la TVA réduite à 5,5 %

Le taux de la TVA en vigueur en France est fixé à 20 %. Ce taux normal peut être réduit à 5,5 % lorsque vous faites réaliser des travaux d’amélioration de la qualité énergétique de votre résidence secondaire. Il existe cependant quelques conditions à remplir pour être éligible à ce crédit impôts résidence secondaire. Ces dernières concernent le logement et les travaux. Le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans au moment où les travaux sont lancés. Les travaux à réaliser dans le logement pour obtenir ce financement sont entre autres :

  • l’installation d’une pompe à chaleur autre que la pompe air/air
  • l’acquisition d’appareils de régulation de chauffage
  • la pose de volet isolant.

Cette liste de travaux permettant de réduire la consommation énergétique éligible à la TVA réduite à 5,5 % n’est pas exhaustive.

Faire installer une pompe à chaleur pour être éligible à l’aide « Coup de pouce économies d’énergie »

Le dispositif « Coup de pouce économies d’énergie » vous permet de toucher une prime lorsque vous faites réaliser des travaux liés au chauffage et à l’isolation. Parmi ces travaux, on retrouve l’isolation des combles ou le remplacement de votre chaudière par un équipement utilisant une énergie renouvelable.

Il peut s’agir par exemple d’une pompe à chaleur air/eau, d’une chaudière à pellets ou bois. Les pompes à chaleur air/air et les chaudières à condensation (au fioul, au charbon ou au gaz) ne sont donc pas concernées. Pour obtenir cette prime, les travaux d’isolation et de chauffage doivent être réalisés par un artisan certifié RGE.