Préservons l’eau en stockant l’eau de pluie

L’eau est aujourd’hui l’une des charges les plus coûteuses que nous payons mensuellement. Son prix est en constante augmentation. Le renouvellement progressif des canalisations conduisant l’eau potable dans nos maisons ne présagent pas que les factures d’eau baisseront de sitôt. Alors, face à cette situation, la récupération de l’eau de pluie peut se révéler une solution assez économique. Mais en dehors de l’aspect économique, cela  est aussi un geste écologique. Récupérer l’eau : pourquoi et comment ?

L’eau de pluie : pourquoi ?

De jour en jour, les réserves d’eau potable de notre planète se raréfient. Et chaque jour, nous en consommons plus que ces réserves n’en accumulent. Le gaspillage perdure bien que l’eau potable disponible ne représente que 4 % de la totalité d’eau de notre planète. Pour poser des actes responsables et économiser cette ressource rare, le stockage d’eau de pluie se présente comme une solution. La récupération d’eau de pluie peut s’utiliser au quotidien pour divers usages : la cuisine, le remplissage de la piscine, la douche, le lave-vaisselle, l’arrosage du jardin, le lavage de la voiture, l’alimentation en eau des toilettes, le lave-linge…

On peut donc utiliser  l’eau de pluie comme unique source d’eau de la maison. Récupérer l’eau de pluie permet alors de faire des économies. Mais cet acte est également un geste écologique. En effet, cela permet d’une certaine façon de diminuer notre impact sur les nappes phréatiques. En réalité, l’eau utilisée quotidiennement pour notre consommation provient de cette nappe.

Récupérer et stocker l’eau : comment ?

On peut préserver l’eau en faisant de la récupération d’eau de pluie. Mais pour cela, il faut disposer d’un équipement de récupérateur d’eau de pluie ainsi que d’un réservoir. Ce réservoir peut être une citerne souple ; cliquez-ici pour en savoir plus sur le matériel. Disposer d’un récupérateur d’eau de pluie vous permettra de récupérer l’eau qui s’écoule du toit de votre maison. Cette eau, en s’écoulant, glisse vers les gouttières et tombe de fait dans les descentes de gouttières. Cela se fait par un tuyau reliant les gouttières à la citerne. Avant de tomber dans la citerne, l’eau de pluie est filtrée et les impuretés sont évacuées. Puis, l’eau est stockée dans la citerne souple à eau pour être distribuée.

Le récupérateur d’eau sera placé sur la gouttière au niveau de la hauteur maximale de la citerne pleine. Il existe ainsi des kits de récupération pouvant se brancher facilement à la citerne. Ces kits se composent d’un collecteur de gouttière, de tuyaux de raccordement ainsi que d’une pompe d’aspiration pour puiser l’eau dans la citerne. Lorsque la citerne souple se remplit, elle prend la forme d’un coussin. Ainsi, elle peut être autoportée puisque disposant d’une bonne solidité. En renforçant bien les coins de votre citerne, la citerne souple peut être fonctionnelle durant une quinzaine d’années. Le collecteur est à placer sur la vanne au-dessus de la citerne et la pompe, sur une vanne du côté de la citerne. Ainsi, votre équipement est prêt à être utilisé !

Pourquoi une citerne souple ?

Il existe plusieurs récupérateurs d’eau. Cependant, utiliser la citerne souple à eau offre certains avantages. En effet, la citerne empêche l’évaporation d’eau et ainsi toute l’eau recueillie est conservée. De plus, l’absence d’air dans la citerne évite l’oxydation et la contamination par des micro-organismes ou par des pollutions.  Ainsi, on évite le développement des moustiques. La citerne souple permet aussi d’éviter les algues puisqu’opaque et traitée anti-UV.